L’album VOIES sur la plateforme OHdio de Radio-Canada

Mon album VOIES a été sélectionné pour faire partie du balado ”Mon été culturel à Montréal”, produit et financé par Culture Montréal.

Piste no 29 : https://ici.radio-canada.ca/premiere/balados/7744/ville-tourisme-visites-arts-quartiers

Les oeuvres sont distribuées sur une carte interactive de la ville :

https://services.montreal.ca/programmation-culturelle/

VOIES (sur OHdio) Ville Montréal

VOIES (sur OHdio) carte interactive

« Diffusion/programmation financée dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec »

A scroll through the Present

 

C’est un plaisir de partager un aperçu de la revue Stasis à venir. Dans un épisode spécial du podcast Stasis, le texte A scroll through the Present prend pour mouvement les vibrations de nos téléphones, et pour écho les ondes de nos écrans. Ce texte écrit par Samuele Collu et Jean-Philippe Bombay discute de l’addiction aux technologies et des technologies de l’addiction. On remercie tout spécialement Hubert Gendron-Blais d’avoir agencé nos disgressions spéculatives sur l’addiction aux technologies avec une trame sonore spécialement montréalaise.

 

Crédits complets:

-Philippe Battikha, « Quiet floor » (Invisible Backgrounds, Samizdat Records, 2015) https://samizdatrecords.bandcamp.com

-Claude Périard, « Plateaux » (Independant, 2020) https://claudeperiard.bandcamp.com

-Flying Teapots, « Sunrise » (II Sunrise / Sunset, Jeunesse Cosmique, 2020) https://jeunessecosmique.bandcamp.com

-Michele Didoni, « Remiss of late pt. 2 & 1 » (Remiss of late, Cuchabata records, 2019) https://micheledidoni.bandcamp.com

-L’Ordre de l’Infiniment Nada, « En ce soir lucide » (L’après-monde, Independant, 2020) https://ordrenada.bandcamp.com

-L’Ordre de l’Infiniment Nada, « Serpent lumineux #13 » (Le Dogme, Cuchabata records, 2019) https://ordrenada.bandcamp.com

-Flying Teapots, « Back to the Future III » (Vivre : le futur nous appartient 2k19, Jeunesse Cosmique, 2019) https://jeunessecosmique.bandcamp.com

-Rêves sonores, « Generation II » (Rêves sonores à Montréal, Howl! Arts, 2014) https://nickschofield.bandcamp.com

-Square/Sine, « Xua xue » (CUCH-2017, Cuchabata records, 2017) https://cuchabatarecords.bandcamp.com

-Shortest Longest Day (Before You Know It, Cuchabata records, 2016) https://cuchabatarecords.bandcamp.com

Imaginaire sur réel

IMAGINAIRE SUR RÉEL, Claude Périard

data music / art audio conceptuel

Paru chez Archive Officielle, le 28 mai 2020

imaginaire 1

https://archiveofficielle.com/

https://archiveofficielle.bandcamp.com/album/imaginaire-sur-r-el-2

En gros, j’utilise des données réelles (citation de Wittgenstein, disposition de buildings dans une photo, valeurs d’actions boursières, températures journalières de l’année 2018 et topographie du Mont-Royal) pour les transposer sous forme de signal sonore. L’album s’est élaboré de fil en aiguille depuis 2016 et je suis vraiment ravie d’avoir trouvé le label idéal pour le sortir, Archive Officielle, un label montréalais spécialisé en art audio conceptuel. La durée de l’album n’est que de 12 minutes mais si vous le téléchargez (c’est gratuit) il y a des graphiques et des images qui viennent avec, pour éclairer la compréhension des oeuvres.

Descriptif de l’album :
Just like gold, data is a resource that can be mined. Once it is collated, calculated, and analyzed it can be of great value. Without actually noticing it, we create, share and consume an impressive amount of information, data and numbers. Increasingly, the analysis of this ressource helps us explain and understand our reality, our societies and our world.
Without context and analysis, data is worthless. Paradoxically, it is by shifting the context of information that Claude Périard’s Imaginaire sur réel succeeds in creating value.
The title refers to the imaginary and real numbers that make up complex numbers. Although such a title references innumerable mathematical notions, Claude Périard here makes a particular nod to the Fast Fourier Transform algorithm.
We observe two main elements in Imaginaire sur réel: the concept of fundamental frequencies as a general idea and the use of numerical data to generate sound signals.
Each of the studies in this collection use a distinct source from which the numbers are harvested: text (quote), buildings, stock market values, temperature and mountains. The data is then translated into sound by various techniques.
To help the listener better understand the creative process, a file containing various documents (graphics and videos) is included with the download.

Descriptif des pièces :
1. text / codes : «Les limites de mon langage signifient les limites de mon propre monde.» Cette citation de Wittgenstein encodée dans divers langages, qui sont ensuite transposés au niveau sonore :
a) la valeur de chaque lettre de la phrase en code ASCII ; valeur ASCII ensuite transposée comme valeur de note MIDI
b) cette note MIDI prend ensuite la durée rythmique du code morse associé à la lettre
c) chaque lettre est également traduite en langage binaire (1 lettre = 1 octet) ; un bruit blanc et un feedback s’ouvrent et se ferment selon la série de 0 (OFF) et de 1 (ON)
d) chaque lettre est également traduite en écriture Braille ; les différents points sur les symboles Braille sont transposés comme suit :
axe Y : les 3 points correspondent à 3 glitchs audio de hauteurs différentes
axe X : leur itération temporelle (1 coup, 2 coups)
2. buildings / spectrum : La disposition des gratte-ciel dans une photographie du centre-ville, est transposée comme filtre FFT sur le spectre audio du field recording accompagnant la photo. Les lignes occupées par les buildings dans l’image deviennent progressivement des fréquences qui s’ouvrent dans le spectre X/Y de l’enregistrement audio, puis qui se referment ensuite.
3. stock actions / harmonics : Script Python récupérant en temps réel une quizaine de valeurs d’actions boursières, et les assignant à des oscillateurs. Les valeurs boursières les plus hautes deviennent les fréquences harmoniques de la plus basse, agissant comme fréquence ondamentale, en temps réel. Il s’agit ici d’un montage audio composé d’enregistrements réalisés à des dates différentes.
4. temperature / frequencies : Script Python ; les températures maximum et minimum (en celsius) enregistrées pour chaque jour en 2018, données comme fréquences (en Hertz) à deux oscillateurs (un oscillateur pour la courbe des températures maximum, l’autre pour les minimum). Les variations de distance entre les températures maximum et minimum créent un phénomène de battements acoustiques, dépendemment que les deux courbes s’éloignent ou se rapprochent.
5. mountain / waveform : Script Python ; La courbe d’élévation du Mont-Royal, vu de l’est, est transformée en forme d’onde (waveform). Donc, la forme d’onde créée ici a la même forme que la montagne. Les valeurs d’élévation (en mètres) sont aussi transposées à la courbe de variation du pitch (1 mètre = 1 Hertz), ainsi que sur l’enveloppe d’amplitude globale.